Session du 3ème trimestre au Conseil général

Publié le 30 Septembre 2012

Session du 3ème trimestre au Conseil général

Que de journalistes pour retranscrire nos débats en ce 28 septembre. Alors que jusqu'à présent, nous avions l'impression que les sessions du Conseil général n'intéressaient plus guère la presse locale (hormis Ouest-France), il y avait vendredi des médias dans l'hémicyle : presse quotidienne, hebdos, France3.

La raison en était simple, tout le monde attendait les suites de notre démarche initiée au début de l'été : AVENIR ORNE. Les débats ont permis de démontrer à ceux qui en douter encore, que notre courant rassemblant 20 Conseillers généraux de droite et centre droit existe bel et bien, et compte se faire entendre.

C'est finalement un dossier non inscrit à l'ordre du jour, et mis sur la table par Patrick MUSSAT, Conseiller général d'Exmes, l'implantation de GDE à Nonant le Pin, qui a été au centre des débats. Permettant d'ailleurs aux 20 Conseillers généraux d'Avenir Orne de se prononcer de manière officielle, au travers d'un communiqué de presse qu'ils ont tous cosigné, contre cette implantation.

Il y eut également le Débat d'Orientation Budgétaire en fin de session, durant lequel je me suis exprimé au nom d'Avenir Orne. L'occasion pour nous de redire nos inquiétudes et nos interrogations : un Etat prescripteur de prestations non compensées qui est en train de mettre sur la paille les Conseils généraux, une réforme de la dépendance qui tarde, un acte 3 de la décentralisation qui risque de fragiliser un peu plus les collectivités si l'Etat ne nous redonne que des compétences sans autonomie fiscale... Et dans le même temps, une obligation pour le Conseil général de préparer l'avenir en poursuivant des investissements indispensables : routes, nouvelles technologies, collèges...

Bref, c'est de plus en plus la quadrature du cercle !

Jérôme NURY